Les polices cyrilliques pour le clavier français AZERTY

Personellement j'écris le russe en alphabet latin phonétique, à la manière des Anglais: mnogo russkih pishut tak. Lorsque je suis très pressé, je l'envoie comme ça, on me comprend. Les Russes y sont habitués. Sur ma page translit figure un bouton "transcodage": je tape mon texte en caractères latins, je clique, et j'obtiens le texte en cyrillique.
Pourquoi se compliquer ainsi la vie ? Ne serait-il plus simple d'acheter un clavier cyrillique ? Pas forcément. En basculant sur le clavier russe standard, tous les caractères changent de place. Seule la touche "+" donne le même résultat sur les deux claviers. Si l'on veut taper à l'aide de ses dix doigts, mémoriser deux claviers demande un apprentissage pénible.
Pourtant, on devrait pouvoir inventer un clavier qui laisse les touches à leur place : A russe au même endroit qu'il y a A français, B russe là où il y a B français, etc. Ce serait idéal, mais voilà, ce n'est pas facile à réaliser.
Une proposition du clavier (qui ne me satisfait pas trop) ressemble à ceci:

clavier à créer

télécharger



Où placer les quelques caractères qui n'existent pas en français ? Il s'agît de : Ж, Ш, Щ, Ч, Э, Ю, Я et signe dur et mou.

Ж : peut être placé sur J, par conséquent
Й devra aller sur les touches inutilisés ù et µ (majuscule)
Щ et Ш : vague ressemblance au W. L'un irra sur W, l'autre utilisera la touche $ (£ en majuscule)
X : h
Ц : c
Ч : ç (et puissance 2 en haut à gauche)
Ь : x
Ъ : ¤ (AltGr+$) - ne s'emploie qu'en minuscule
Э : è (et é pour majuscule)
Ю : Q (on l'épelle Q comme КЮ)
Я : à (et & pour majuscule)

Certains (Recherches Slaves Paris-Sorbonne) mettent le X sur X et Ч sur H (ressemblance graphique), mais il me semble que la ressemblance phonique aide mieux à apprendre la langue. Le son de la lettre russe X est plus proche de notre H que de X, de même que la lettre russe Ч est proche de Ç turk ou Č international que de H !! En revanche je pourrais sur demande changer l'emplacement de quelques autres lettres (par exemple le signe mou et dur), c'est gratuit...

Installation : Sur le fichier téléchargé compressé on trouve 3 polices. Cliquez sur Démarrer, Panneau de configuration, Polices, Ajouter une nouvelle police (sous Windows 7 cliquez sur la police à droit, puis dans la fenêtre choisissez Installer). Aussitôt dans votre traitement de texte, en déroulant Format/Caractères, vous devriez trouver une police BOBA. Sélectionnez la.

Désormais, vous pouvez taper un texte russe phonétiquement: MOSKVA, à l'écran il apparaît en cyrillique: MOCKBA. Comme si vous aviez connecté mon clavier (voir image, excepté quelques touches que j'ai modifié depuis). Mettez ensuite le texte en surbrillance et choisissez une police standard (exemple Times roman), il redevient phonétique : MOSKVA.

La police Vova sert pour imprimer des textes (Word, Notepad, Office One...), vous pouvez l'utiliser aussi dans les logiciels de dessin (Paint, Adobe Illustrator, Gimp...). Ci-joint l'extrait des "Ames mortes" - il suffit de le copier/coller, y appliquer la police Vova normal, italique ou gras dans toutes les combinaisons.
En revanche pour l'envoi par e-mail il faudrait faire une conversion en UTF-8, sinon votre correspondant aura le texte en caractères latins.

Pour désinstaller : affichez les polices ou allez dans le dossier Fonts et effacez les VOVA.TTF (et par la même occasion, d'autres polices inutiles qui encombrent votre micro)...

V vorota gostinicy gubernskogo goroda NN vehala dovolxno krasivaà briçka, v kakoù ezdàt holostàki: otstavnye podpolkovniki, $tabs-kapitany, pomewiki, imeqwie okolo sotni du$ krestxàn, - slovom, vse te, kotoryh nazyvaqt gospodami sredneï ruki. V briçke sidel gospodin, ne krasavec, no i ne durnoï narujnosti, ni sly$kom tolst, ni sly$kom tonok; nelxzà skazatx, çtoby star, odinakoj i ne tak, çtoby sly$kom molod. V¤ezd ego ne proizvel v gorode sover$enno nikakogo $uma i ne byl soprovojden niçem osobennym: tolxko dva russkie mujika, stoàv$ie u dvereï kabaka protiv gostinicy, sdelali koe-kakie zameçanià, otnosiv$iesà, vproçem, bolee k èkipaju, çem k sidev$emu v nem.


Mon e-mail

Retour Home page

Page écrite le 1/04/1996
Mise à jour le 21/12/2009