Etats-Unis à la conquête de l Est    1/10/2009   Double mesure ---->  

Almaty

AlmatyKazahkstan

Almaty, appelée Alma-Ata pendant la période soviétique, est la principale ville du Kazakhstan, avec 1 420 747 d'habitants (2009) et une superficie de 325 km² environ.

Bien que le Kazakhstan subisse un climat continental, caractérisé par des hivers rudes et des étés torrides, les conditions climatiques à Almaty sont tempérées ; les températures moyennes sont de -5 degrés en hiver et de 24 degrés en été. Les précipitations sont assez abondantes toute l'année.

Située dans la partie sud-est de la république du Kazakhstan, à la même latitude que Marseille et à une altitude plus de 650 mètres, l'ancienne capitale est entourée de montagnes, au pied desquelles on trouve des champs de céréales, des plantations de tabac, des vignobles et des vergers. Les parcs, les jardins et les squares occupent une surface de plus de 8000 ha dans la ville.

En 1998 a été développé le "Plan Général d'Almaty de 2030" qui vise à améliorer les conditions de vie suivant les points de vue écologique, de la sécurité et du confort social. L'amélioration est incontestable ; la ville est plus belle, l'air me semble plus propre, la circulation plus civilisée, malgré les bouchons. Almaty est considérée comme un centre scientifique, culturel, historique, financier et industriel.

Le principal objectif de ce plan est de promouvoir l'image d'Almaty comme étant une ville jardin, tout en construisant des bâtiments à plusieurs étages, résistant à l'activité sismique. Le plan comporte aussi une réorganisation des territoires d'un point de vue industriel, une amélioration des infrastructures des transports et le lancement du métro d'Almaty.

Je m'intéressais aux changements survenus dans la ville depuis ma première visite en 2005. J'ai fait plein de photos à l'aide de ma petite caméra Aiptek AHD C100, malheureusement le 30. septembre je l'ai perdu dans les bains près de Médéo et je n'ai que des photos collectés sur internet à vous présenter.

AlmatyTowers
AlmatyCathédrale
AlmatyFontaine
AlmatyTribunal
AlmatyNight

Astana

Astana

Astana est la première ville née au 21e siècle. Une vision d'un seul homme - le président du Kazakhstan Nursultan Nazarbayev, qui en 1997 approuva le décret de transfert de la capitale d'Almaty vers un village au centre de Kazakhstan.

Je comptais visiter Astana à partir d'Almaty. C'est réalisable par le train de nuit, le matin vous descendez à la gare et pouvez disposer d'une journée et reprendre le train le soir. N'oubliez pas de vérifier votre visa. Il existe aussi une liaison aérienne, beaucoup plus onéreuse. Nombreux hommes d'affaires travaillent à Astana et rentrent à Almaty pour le week-end.

Mes amis m'ont dissuadés de faire ce voyage. "Il y fait froid, le vent, il n'y a rien à voir à part la rue principale, cela ne vaut pas la dépense, venez dans 5 ans, lorsque la ville sera terminé, etc..." Alors je me suis contenté de chercher les images sur internet. J'y ai trouvé un article avec des belles images que je vous présente ici dans une version abrégée.

Cet urbanisme ultramoderne se retrouve dans d'autres villes : Almaty, Abu Dhábí, Brasilia, Barcelona, mais à Astana la symbolique me semble plus forte qu'ailleurs. Par exemple, l'empreinte de la main au sommet de la pyramide me fait imaginer que le monde futur sera gouverné par un seul homme.

En revanche, je ne partage pas trop les conclusions pessimistes du "The Vigilant Citizen". Si la pyramide est un symbole à la mode (Le Louvre), les 3 étages de la pyramide se retrouvent dans d'autres époques (exemple Le Mont Saint Michel - en russe). Il me semble exagéré de déduire que le chef d'état est un franc maçon du seul fait qu'au milieu de la tour Bayterek on a placé deux obélisques dorés.

LP, 5.10.2009

Sinister Sites - Astana, Khazakhstan

Astana est bâtie dans le désert des steppes de l'Asie Centrale, financée par des milliards de pétrodollars. Le résultat est saisissant : une ville futuriste-occultiste, décorée des symboles du Nouvel Ordre Mondial, invoquant la plus ancienne religion connue de l'histoire - le culte du Soleil. Encore en construction, mais les bâtiments existants expriment la vision occultiste de Nazarbayev et montrent le chemin, où se dirige le monde.

Astana - capitale de Kazakhstan

La Pyramide de la Paix

foster astana, Khazakhstan

Conçue par Lord Norman Foster, le plus prolifique des architectes britanniques, cette pyramide géante étonne au milieu d'une steppe asiatique. Le bâtiment est dédié au "renonciation à la violence" et au "unification de toutes les religions". En fait, la pyramide est le temple d'une unique VRAIE religion occultiste : le culte du Soleil. Une promenade à l'intérieur du bâtiment est symbolique, car elle représente le chemin de chaque homme vers l'illumination.

La forme pyramidale

“Des fondateurs de l'occultisme et des Illuminati ont choisi la pyramide comme le symbole idéal des deux doctrines secrètes et des institutions créées à leur propagation.”
- Manly P. Hall, Secret Teachings of All Ages

250px usa great seal reverse

Comme le fait remarquer Manly Hall, la pyramide est le symbole basique du mystère des anciennes civilisations. Sublime dans sa simplicité, divine dans ses proportions, elle présente la connaissance divine possédée par des Illuminati et le trouble et le chaos propre des masses.

Pour les élites actuelles, adeptes de l'occultisme, qui ont hérité la sagesse des anciens, la pyramide est le symbole du pouvoir du monde moderne. Le sommet de la pyramide, éclairé ou manquant parfois, représente les principes sacrés de l'univers et de chaque homme. Le sommet manquant signifie le processus inachevé du Nouvel Ordre Mondial : au moment de l'achèvement, la dernière pierre de la Grande Pyramide sera de nouveau placée au sommet.

Voici d'autres pyramides, qui représentent le pouvoir des élites au-dessus des masses à travers le monde :

capped20pyramid20in20memphis 300x235 Sinister Sites   Astana, Khazakhstan
Arena Memphis

luxor 300x199 Sinister Sites   Astana, Khazakhstan
Hôtel Luxor à Las Vegas

Raffles Hotel, Dubai
Hôtel Raffles à Dubai

L'opéra (le souterrain)

pyramid3 Sinister Sites   Astana, Khazakhstan

Lorsque vous entrez dans la pyramide par l'entrée à la base, l'intérieur se présente comme une sombre caverne. Au souterrain il y a le théâtre de l'opéra, où l'on distraie les masses crédules.

Malgré l'obscurité, l'image d'un énorme soleil couvre presque tout le plafond.

Les étages moyennes

salle de reunion

Au-dessus du théâtre sont des salles de conférences pour des réunions concernant des religions du monde. Arrêtons-nous une minute pour nous imprégner du symbolisme environnant. Devant nous, autour d'une grande table portant un relief du Soleil, sont assis des chefs religieux et discutent comment réconcilier ses différences au moment de l'arrivée du Nouvel Age. Ce symbolisme est criant : toutes ces théologies ne sont que des rejetons du culte originel du soleil.

La partie centrale de la pyramide est beaucoup plus claire que l'opéra. Elle est l'image du progrès, de la croissance, de l'évolution vers l'illumination. L'image du soleil figure exactement au-dessus du soleil du théâtre. Tandis que la populace se distraie et reste dans l'obscurité du monde matériel, ceux qui comprennent sont assis au-dessus et réfléchissent comment plaire au dieu.

palace of peace 6 225x300
Réflexions spirituelles

Un des buts de Nouvel Ordre Mondial est de remplacer toutes les religions par une forme religieuse de néo-paganisme. Astana est une ville typique du Nouvel Ordre Mondial.

Le sommet de la pyramide

astana pyramid 5 Sinister Sites   Astana, Khazakhstan

Le sommet est littéralement sublime. Il est rond, entièrement vitré et baigne dans la lumière victorieuse du soleil. Dans les vitres sont gravés des dessins des colombes blanches, représentant la paix - résultat de l'unification des gouvernements et des religions dans le Nouvel Ordre Mondial. Le sommet de la pyramide représente l'ultime illumination, victoire individuelle et aussi victoire mondiale.

Observons le plafond du sommet de la pyramide

276656576 5c3d39f733 Sinister Sites   Astana, Khazakhstan
La divinité solaire inonde de ses rayons les Illuminati. C'est merveilleux.

La division de la pyramide en partie sombre (le théâtre), partie claire (la salle des conférences) et partie divine (le sommet) illustre la vision du monde selon Pythagore. Les idées de Pythagore sont étudiées par des sociétés occultes actuelles.

Pythagore divisait l'univers en trois mondes, qu'il appelait Inférieur, Supérieur et Suprême. Ce dernier était le domaine des immortels, des archétypes, on y plaçait des sceaux. Il n'influait pas sur les autres mondes, seul son ombre s'y projetait. Le monde Inférieur était le domaine des créatures liées à des substances matérielles, domaine des hommes et royaumes inférieurs, parmi lesquelles certains pouvaient s'élever par la raison et par la philosophie.

800fosterspyramid 300x213 Sinister Sites   Astana, Khazakhstan
Les trois sections de la pyramide

Non seulement qu'elle est une attraction touristique, la pyramide illustre la philosophie de ses concepteurs. Comme le dit d'une manière voilée DanCruikshnaks dans son document, elle est le „signe du pouvoir qui viendra“.

Bayterek

310px bayterek Sinister Sites   Astana, Khazakhstan

Ce monument, également projet de sir Norman Foster, illustre le récit populaire de l'arbre mythique de la vie et la naissance magique du bonheur. L'oiseau nommé Samruk a pondu l'oeuf dans la fourche des branches du peuplier. L'oeuf, un globe doré au sommet du monument, représente encore le Soleil, la divinité suprême.

„L'arbre de la vie“ sont des artères par où circule le spirituel quittant le monde matériel pour joindre le monde divin. Ce concept se retrouve dans la plupart, sinon dans toutes les sociétés ésotériques.

L'intérieur du Globe doré

Nous pouvons pénétrer au sommet de la tour, où il y a une vue splendide sur la ville de Nazarbayev. Mais on y trouve aussi quelques objets étranges - le rappel du film The Total Recall et la composition Bata.

99 big Sinister Sites   Astana, Khazakhstan

Une „chose“ bizarre et peu claire. Un triangle en or contenant une empreinte de la main du président Nazarbayev. Pourquoi ? Cela ressemble à un objet du film The Total Recall.

marsstartwy8 300x299 Sinister Sites   Astana, Khazakhstan

98 big 300x200 Sinister Sites   Astana, Khazakhstan

A côté du relief de la main du président, un autre objet étrange. Un globe signé par les représentants des 17 religions. De nouveau un discours sur l'unification de toutes les religions dans le Nouvel Ordre Mondial.

bata Sinister Sites   Astana, Khazakhstan
La composition Bata

Les piliers maçonniques

bayterek kz 1 Sinister Sites   Astana, Khazakhstan

Deux obélisques dorés de chaque côté, au milieu la tour Bayterek. Est-ce encore un symbole maçonnique ?

medium11 202x300 Sinister Sites   Astana, Khazakhstan

Oui, les deux piliers dorés sont deux piliers de la maçonnerie nommés Boaz et Jachin. On peut supposer que Nazarbaïev est lui-même un franc maçon.

Le palais présidentiel

palace Sinister Sites   Astana, Khazakhstan

Sur une position imposante de la ville, le palais présidentiel est situé au bout du chemin cérémonial qui commence à la tour Bayterek. Son énorme coupole représente le principe féminin en opposition au symbole phallique de la tour de Bayterek. Une disposition analogue se retrouve dans des nombreuses villes, y compris Washington ou Paris.

Le Centre de Divertissement Khan Shatyry

world biggest tent astana Sinister Sites   Astana, Khazakhstan

Cette chose étrange et pas terminée a été projetée encore par Foster (qui en somme a dessiné toute la ville). Sous une tente géante (la plus grande du monde), sur la surface de 10 stades de football, il y a un parc grandeur d'un parc de ville normal, un centre commercial, un centre de loisir avec des rues et des places, une rivière artificielle avec une plage, un mini-golf etc. La forme de la tente devrait ressembler au Tabernacle de Moïse ou au Temple de Salomon.

tabernacle 11 300x243 Sinister Sites   Astana, Khazakhstan

Ce genre de sanctuaire mobile formé de tentes caractérise les Juifs des temps bibliques. Les initiés attribuent à ces anciens groupements un sens ésotérique.

Astana n'est pas encore terminée

On construit toujours, la ville est un énorme chantier. Voici quelques constructions à bâtir :

Supermarché central

vyonyx foster central markets astana 01 176x300 Sinister Sites   Astana, Khazakhstan

L'auteur du dessin est un bon et vieux ami de Foster

Les Tours folles (ce n'est pas le nom officiel)

1064seventowersplannedforastanakazakhstan pic1 300x225 Sinister Sites   Astana, Khazakhstan

Stade (Oeil qui voit tout)

astanastadium Sinister Sites   Astana, Khazakhstan

Conclusion

En voyant s'approcher la réalisation du plan de la gouvernance mondiale, les élites placent à travers le monde les symboles de son pouvoir. Le fait, que la populace ne comprend pas ces symboles, permet de progresser, sans questions et sans objections, dans la réalisation de ce plan. Pourtant ce plan existe depuis des siècles.

Manley P.Hall a écrit en 1918 :
„Lorsque règne le peuple, l'homme est gouverné par l'ignorance. Lorsque règne la religion, l'homme est gouverné par la superstition. Lorsque règne l'état, l'homme est gouverné par la peur. Pour que les hommes puissent vivre en harmonie, nous devons abolir la démocratie, les religions et les états.

Un gouvernement parfait doit être structuré selon l'ordre divin qui dirige l'univers. Le jour, où on rétablira un ordre parfait avec la paix universelle, l'homme n'aura plus besoin de chercher le bonheur, car il le verra jaillir de soi-même.“

Cela sonne bien, n'est-ce pas ? Mais il y a un hic. Lorsque ça arrivera, la majorité de la population du monde sera morte.

Sinister Sites – Astana, Khazakhstan est paru 7. mai 2009 sur vigilantcitizen.com.

Ajouté le 17 octobre 2011 :

Il y a un mois environ, Kazakhstan fêtait ses 20 ans d'indépendance. A cette occasion, le 23 septembre Rennes a inauguré un joli square, qui a reçu le nom „Les jardins d'Almaty". Les officiels kazakhs se sont déplacés, un concert gratuit a été organisé (chanteuses d'opéra Maira Mukhamedkyzy, Aigul Kossanova, chanteur Medet Chotabayev, ainsi que l'ensemble folklorique "Sazghen Say"). Les adjoints du maire d'Almaty et de Rennes ont planté 4 pommiers. Vu les chaleurs de l'été tardif, ça m'étonnerait que les arbres plantés à racines nues prennent.

Pourquoi les pommiers ? Selon l'étymologie simpliste, Almaty est l'ancien nom, composé de 2 mots kazakh, Alma (pomme) et Aty (grand père) - ce qui veut dire, que c'est de cet endroit que viennent tous les pommiers de la planète ! ☺ En fait , il semble qu'Almaty était une escale sur la Route de la Soie ; en 1854 à cet endroit a commencé la construction d'une forteresse russe; autour s'est créée une ville, future capitale du Kazakhstan. En 1921, à la réunion du présidium du soviet suprême, elle a reçu le nom russe Alma Ata. Ce nom fait penser à Alma Mater (mère nourricière, vierge Marie, université) et à la rivière Almatinka, où effectivement, poussaient des pommiers.

Récemment, l'agence de voyages Salaün a organisé un raid Brest-Samarcande, qui a fait escale à Astana, la „Brasilia des steppes”. Guillaume Bouniol était de voyage et a publié ses impressions dans Ouest-France, 16. octobre 2011 (extraits) :

700 000, c'est le nombre d'habitants à Astana. Ils seront 3 millions en 2030, selon les autorités /.../ Avec ses rues larges et bien alignées, sans âme qui vive. Authentiques chefs-d'oeuvres architecturaux ou véritables défis du bon goût /.../ D'autres projets vont venir : stades, gratte-ciels... Pas toujours d'une finition impeccable, certains tombent en morceaux deux ans après leur inauguration. Une ville extravagante dans un pays où le salaire moyen ne dépasse pas 240€ par mois /.../ Derrière les façades clinquantes, le quotidien d'un peuple miséreux élate à chaque coin de rue.

Bienvenu au royaume du kitsch et du froid. À Astana, l'hiver dure six mois et le thermomètre descend à -40°C. Selon le président, la capitale sera achevée en 2030, date à laquelle il a prévu de prendre sa retraite. Il aura 89 ans /.../ A 300 mètres de son palais, la présence d'appareils photos attire les policiers. „Désolé, vous ne pouvez pas... il y a des caméras partout. Si on voit que l'on vous a laissé faire, on peut avoir des ennuis.” Rien de méchant. Juste le quotidien d'un pays pas tout à fait libre.

Les belles photos de M. Bouniol sont à voir sur le site d'Ouest-France ici   lien galerie photo Ouest-France