Clavier cyrillique multilingue pour Windows (toutes versions)

Pour écrire en caractères cyrilliques, on n'a pas besoin d'acheter un clavier bilingue spécial. En téléchargeant le clavier Viton, vous étendrez les possiblités de votre clavier français (ou autre) en ajoutant des lettres russes, ukrainiennes, biélorusses, serbes, bulgares, kazakhs, abkhazes, etc. Il est basé sur l'emploi des touches mortes (accent circonflex, pour le russe).

Par défaut, votre clavier normal reste activé. En sélectionnant "RU" dans la barre des tâches ou la barre des langues, vous écrirez en cyrillique (caractères noirs sur la figure ci-dessous). Vous pouvez aussi écrire des accents - á, é, и́, ó, ю́, я́, ce que le clavier russe standard ne permet pas. Vous pouvez écrire aussi les caractères latins (avec AltGr+caractères oranges), mais pour un texte long, il est plus comode de basculer en clavier français.

Avec un écran large (ou un second écran), vous pouvez ouvrir deux fenêtres côte-à-côte et à chaque fenêtre attribuer un clavier différent ; en déplaçant le curseur entre les fenêtres, votre clavier changera automatiquement (c'est pratique lorsque vous faites une traduction).

Possesseurs d'ordinateurs Apple : Depuis des nombreuses années, je reçois des demandes de la part des utilisateurs, souhaitant adapter mon clavier à leur système d'exploitation. Désolé, je ne suis pas spécialiste de Mac. Néanmoins, j'ai appris, que depuis quelques ans, le Mac propose l'option "clavier russe" avec le choix "clavier russe phonétique", qui correspond quasiment à celui du clavier Viton. Tant mieux ! Il existe également un clavier russe pour les tablettes, par ex.  i c i .

clavier

Version AZERTY télécharger
 
Version QWERTY télécharger

Installation

Cliquez sur "télécharger" et enregistrez le kit (par exemple dans le dossier Mes téléchargements). Ouvrez l'„Explorateur de fichiers” de Windows et cherchez-y le fichier cyazerty.zip que vous venez de télécharger. Cliquez dessus pour le décompresser. Cherchez dans ses sous-dossiers le fichier SETUP. En cliquant sur SETUP et après avoir répondu que vous faites confiance au programme, l'installation sera automatique.

Après l'installation, vous trouverez, amarée dans la barre de tâches, une abréviation, indiquant la langue "FR" ou "RU" qu'on nomme "barre de langue". ("La barre de tâches" se trouve habituellement en bas à droite de votre écran). En cliquant sur cette abréviation, vous pouvez choisir un clavier parmi ceux, dont vous disposez (EN, RU mnémonic, RU Viton azerty, FR, TT...).

Windows permet aussi de définir une combinaison de touches pour passer d'un clavier à l'autre (par exemple en tapant CTRL+ALT ou Windows+Espace), mais la barre de langue FR/RU) est plus pratique, puiqu'elle informe lequel des claviers est activé). Le clavier oficiel russe JCUKEN n'est pas très pratique pour les Français.

Remarque: Lorsque vous téléchargez la mise en jour du windows10 sur un windows 8 ou plus ancien, déjà pourvu de mon clavier, vous n'avez pas besoin de faire une nouvelle installation, elle sera automatique.

Si vous voulez garder Windows7, allez dans Démarrer, puis Panneau de configuration/Horloge, langue et région/Modifier les claviers. Cliquez sur onglet Claviers et langues et sur bouton Modifier les claviers. Cliquez sur Ajouter, puis dans la liste déroulante cherchez le russe. Cliquez sur "+" pour voir les claviers installés, cochez "Viton cyrillic azerty" et décochez les autres, puis "OK" pour fermer toutes les fenêtres.

Dans Windows_8 anglais, allez dans le "Setting", "Control Panel" (panneau de configuration), dans "Check language and region" (horloge, langue et région); dans "Languages" vous pouvez supprimer le clavier inutile. Dans "Advances settings", sous "Switching input method" veillez que la ligne "Use the destop language bar when then is available" (barre de langues) soit décochée et cliquez en face sur "Options". Une nouvelle fenêtre s'ouvre, qui vous permet de choisir: Ancrer "language bar" (Barre de tâches) sur le bureau, Ancrer dans Barre des tâches (meillleure solution), Barre de langue invisible (non recommandé!!). Vous pouvez aussi choisir le racourci de touches, pour passer d'un clavier à un autre, exemple: simultanément Windows+Espace.

Si vous rencontrez des problèmes, écrivez-moi! Pour supprimer définitivement mon clavier installé, interrogez "Comment Désinstaller le programme" ou ou allez dans les "Paramètres" ou le "Panneau de configuration", la rubrique "Heure et Langue" ou "Programme et fonctionnalités" (selon la version de windows). Dans la liste des programmes installés, cherchez "Viton cyrillic azerty", cliquez dessus et cliquez sur "Désinstaller".

 

Mode d'emploi des touches mortes

Une touche "morte" (fond orange sur l'image plus haut) n'agît pas, tant qu'on ne la fait pas suivre d'une autre touche. Le clavier "Viton" utilise 3 touches "mortes" pour produire des caractères qui manquent sur ce clavier. Ce sont :

1 - accent circonflex ^ (sur le Qwerty: le crochet à côté de P).

Le circonflex suivi de z, s, c, x, e, a, o, u permet d'obtenir les caractères russes suivantes: les chuintantes ж, ш, ч plus le signe dur "ъ" et le e dur "э"). Pour écrire ces lettres en majuscules, pressez la touche Shift seulement APRÈS la touche Circonflex, sinon cela donnerait le tréma !!

^Z --> Zhe Ж
^S --> She Ш
^C --> Tshe Ч
^X --> Signe dur Ъ
^E --> E dur Э
^A --> Ya Я
^O --> Yo Ё
^U --> Yu Ю
^I --> Yi Ї
^^ --> crochet [
^$ --> Euro €

  (Pour écrire en russe seul - ni serbe, ni abkhaze, baskhir etc.- vous pouvez ne pas lire des paragraphes qui suivent)

2 - apostrophe (touche ù sur Azerty).
Pour les caractères serbes et ukrainiens : Ѓ Ђ Є Ѕ Ї Ќ Љ Њ ў Ґ Ћ Џ (tapez   g d e z i k l n u h c w)

'c --> Dzché Џ
'd --> Dje Ђ
'e --> Ié ukrainien Є
'g --> Gjé Ѓ
'h --> Ghé Ґ
'i --> Ié Belarus-Ukraine I
'j --> Ye J
'k --> Kjé Ќ
'l --> Ljé Љ
'n --> Njé Њ
'u --> U bref Ў
't --> Tié Ћ
'z --> Dzhé Ѕ

3 - accent grave (puissance ² sur Azerty).
Utilisé pour des caractères des langues caucasiens et ancien orthographe russe : ӡ ҡ ө ҹ ү ҩ ҹ ѣ ѳ .

`a --> Yat ancien orthographe ѣ
`c --> Tché barré vertical Ҹ
`d --> Dzé abkhaze Ӡ
`f --> Fita ancien orthographe Ѳ
`h --> Ha abkhaze Ҩ
`k --> Ka bashkir Ҡ
`n --> Enne cramponné kazakh Ң
`o --> O barré Ө
`s --> Schva Ә
`u --> U court Ү
`y --> U droit Ұ
`z --> Dzé cédille uzbek Ҙ

Exemple ^ suivi de e donne э dur,   ùe donne є ukrainien, `a donne ѣ ancien, `u donne ў droit bashkir.
^ suivi de AltGr+e donne ê, ^$ donne €, ù suivi de AltGr+E donne É.
Pour obtenir les signes de la touche morte (puissance 2, %, tréma, [, ù, %) il suffit faire suivre la touche par un espace. Le doublement de cette touche, exemple %% sur Azerty donne le quote " du clavier Qwerty.

Les accents russes :
La langue russe utilise l'accent tonique qu'on ne signale pas dans l'écrit, sauf dans le cadre de l'apprentissage de la langue pour les non russes. Le code UTF-8 (Unicode) en cours actuel ne le prévoit même pas !! Seules quelques voyelles cyrilliques des langues d'Asie portent un accent (aigu, grave ou tréma) : á, é, ó, ӣ, ӯ, ӭ, ӹ, pour les autres il faut utiliser une astuce: (ю́, я́ ).

Sur notre clavier, nous pouvons écrire la voyelle cyrillique normale suivie de l'accent aigu. Cela formera un seul glyphe, car l'accent, décalé vers la gauche, se placera sur la voyelle précédente - sauf sur la police style machine à écrire, comme Courrier-new.

(Le language HTML permet combiner une lettre non seulement avec un, mais avec deux accents et en plus avec un encadrement (enclosing mark), mais cela est sans grand intérêt. Par exemple C avec ○ ou □ ou ligature  donnent ©; a avec 2 accents donne ǻ etc.)

Le plus simple est d'indiquer l'accent par la mise en forme (souligné ou gras) dans notre traitement de texte, exemple министр.

La solution, adoptée par notre clavier, est la composition de deux caractères pour former un seul glyphe : nous écrirons une voyelle cyrillique normale, puis l'accent aigu (ce dernier se trouve sur notre clavier à la place du "dolar", en source HTML ́). L'accent aigu est généralement décalé vers la gauche et se placera au-dessus de la lettre précédente. Cela marche assez bien, sauf pour les polices dont tous les caractères ont la même largeur, style machine à écrire (Courrier New).

Les accents français :
La touche ^ suivie de AltGr+"c" ou AltGr+voyelle produira ç-cédille ou â ê î ô û
la même touche avec Shift suivie AltGR+voyelle donnera le tréma ä ë ï ü ö ÿ
La touche ù donne des accents aigües et consonnes croates é ú ć ś ź
la même touche avec Shift (%) sert pour le tchèque et slovaque á í ó ý ž š č ř ď ť ň l-mou ě ů
Puissance ²   sert pour l'accent grave à è ù ò
la même touche avec Shift donne le tilda ñ õ (pour les autres voyelles, cela n'agît pas: ~e, ~i etc.)

Remarque : Certaines combinaisons « AltGr » peuvent être déjà utilisées par d'autres logiciels (exemple: jeux). Par exemple, si vous constatez que AltGr+g au lieu de produire un "g" vous ouvre la fenêtre d'un gadget, ouvrez les propriétés du logiciel et là remplacez la combinaison raccourci AltGr+g par Ctrl+g. Ou encore plus simple, désinstallez le jeu.

Si votre police est incomplète, certaines caractères peuvent s'afficher comme rectangle vide ou point d'interrogation (concerne des ordinateurs anciens), dans ce cas vous pouvez choisir une autre police, à défaut la télécharger depuis le site Microsoft ou par ex. d'ici.

Je tentais de créer un clavier non pas le plus pratique, mais le plus proche phonétiquement au clavier vendu en France - ceci pour éviter de coller sur des touches des pastilles aide-mémoire. La version simplifiée de mon clavier, pour la langue russe exclusivement, est sur une autre page ici. Je compte sur vos remarques pour l'améliorer ou pour l'adapter, par exemple en déplaçant ou ajoutant quelques caractères spéciaux.

Luc Petr, tramp@ wanadoo.fr


 

* Bien entendu, il y a d'autres moyens pour écrire en russe : Vous pouvez utiliser le clavier russe standard, dérivé de la machine à écrire - mais il est peu pratique pour les Français. Vous pouvez aussi essayer, histoire de vous amuser, une des méthodes "préhistoires", comme la translitération ou l'installatiom de vos propres polices de caractères...

Clavier russe standard

clavier russe standard

Clavier virtuel

La "Table des caractères" qui se trouve dans les "Programmes/Accessoires/Outils système" (Windows 7) permet une "Insertion des caractères spéciaux" dans votre traitement de texte, ce que permet d'écrire tout caractère de n'importe quel alphabet disponible. Néanmoins c'est peu pratique.

Plus simple est l'utilisation du clavier virtuel : au lieu de taper sur les touches, on clique sur des lettres à l'écran. Essayez le clavier virtuel en ligne: ici .

Traducteur automatique des alphabets slaves

Slavenica transforme le texte russe écrit en alphabet ancien (avant révolution) en alphabet actuel (réformé), et inverse. En plus, Slavenica tend à translitérer toutes les langues slaves entre elles. Il complète les signes diacritiques lorsqu'ils manquent (texte tchèque écrit sur clavier anglais), il les enlève lorsqu'on ne les écrit pas (en russe) etc... Plus de détails sur la page slavenica.

Translitération

Il est possible de vous habituer à taper le texte russe plus ou moins phonétiquement, en caractères latins selon certaines règles ; une fois terminé, cliquez sur la touche TRANSLITERATION et le programme se charge de traduction en cyrillique. Faites un essai, cliquez dans le rectangle ci-dessous. Dans la petite fenêtre qui paraît, tapez quelques mots - par ex. MOSKVA - cliquez sur "translitération" et le résultat vous pouvez copier/coller dans votre traitement de texte.

(S'il ne se passe rien, c'est que pour des raisons de sécurité votre ordinateur interdit l'exécution de javascript-ActiveX. Cliquez sur l'avertissement pour les accepter). Si, à l'occasion de copier/coller vous n'obtenez que des points d'interrogation, des rectangles, ou le texte bizarre, vous avez peut-être mélangé des codes, ou des polices différents. Certaines polices indiquent chaque caractère par 8 bits selon un ancien code : windows-1251, koi-8, iso-8859-2,... Plus de détails sur ma page annexe).

Polices sans clavier spécial     - - - "Pour les nuls" :-)

Si vous ne pouvez pas autoriser les javascripts et l'utilisation de mon clavier vous semble compliquée, vous pouvez peut-être essayer une de mes polices d'apprentissage Vova. Téléchargez la, cliquez sur vova.ttf et copiez la dans le dossier C:\windows\fonts.

[En sélectionnant cette police, votre clavier français devient cyrillique Azerty et vous tapez le texte russe, exemple MOCKBA. En sélectionnant une autre police, par ex. Arial, le clavier redevient français normal et le texte apparaît en phonétique: MOSKVA. Enfin, presque, puisqu'il y a des exceptions:]

Pour les caractères Ш, Ч, Й, Э, Я je n'ai pas trouvé de touche correspondante. Ainsi pour э il faut écrire é ou bien è. Pour я il faut écrire à ou @. Le petit 2 et cédille donnent ч, dollar et livre donnent ш, ù et µ donnent й, ¤ donne signe dur (n'existe qu'en minuscule) .

Le principe est de tromper l'ordinateur. En écrivant ”B” je lui dis que c'est bien la lettre latine ”V” à la nouvelle mode. Idem pour "C", qui en fait est un "S" normal redessiné pour la police "Vova". Ainsi, le clavier français reste toujours en cours.

J'ai créé les polices de type Vova (Alla - sans empattement, Galina – style Times roman, Ivana – fantaisie) il y a environ un quart de siècle, sur un ordinateur IBM-PC, sur lequel le code de l'alphabet cyrillique n'était pas encore défini. Elles permettent d'imprimer un texte russe normal chez vous, mais le destinateur d'un e-mail le recevra plus ou moins phonétique (mais compréhensible).

Comment ajouter une police supplémentaire pour votre imprimante:

Dirigez-vous vers l'icône "Poste de travail" ou "Ce PC" ou ouvrez "Explorateur des fichiers" et cliquez sur le disque C et sélectionnez le dossier Windows. Une fois dans ce dossier, allez dans le sous-dossier Fonts. Il contient une longue liste des polices installées, leurs noms sont de type "arial.ttf" (la terminaison ttf peut être cachée, mais vous pouvez la rendre visible).

A titre d'essai, je vous propose télécharger l'ancienne cirilitsa. Cliquez   i c i   et copiez le fichier téléchargé dans le dossier Fonts.

Mais vous avez peut-être téléchargé toute une série de polices compressées dans un seul fichier, exemple calligraph.zip. Dans ce cas il faut décompresser le fichier "zipé". Windows7 le fait directement, dans Windows8 la décompression se fait par un programme extérieur (exemple Elite.Unzip, gratuit): Cliquez sur l'onglet "extraire vers". Une fenêtre d'extraction s'ouvre, sélectionnez le dossier "C:Windows", puis le sous-dossier "Fonts" et cliquez, l'installation est terminée. Pour désinstaller une police qui ne vous plait pas, il suffit l'effacer.

Enfin, vous pouvez "Afficher un aperçu des polices installées" pour vérifier que votre police se trouve bien dans la liste. Mais vous la verrez aussi bien dans Bloc Notes, Word etc...

Utilisez la police OsCirilicaOblaK pour imprimer l'entête d'un article, puis vous pouvez l'effacer, car personne, à part quelques moines, ne saura la lire. En revanche ma police Vova peut bien vous servir sans aucun clavier russe (voir page aa1.htm)

Luc Petr - http://tnit.fr - Page écrite le 1/04/1996 - dernière mise à jour le 06/03/2016 -